Le bulletin de l'OPSAC

Le bulletin de l'OPSAC - numéro 10, février 2011

Réflexions sur l'AGA 2010 de l'OPSAC

Les membres des organismes membres de l'OPSAC de tout le pays se sont réunis à St. John’s, Terre-Neuve-et-Labrador, du 17 au 19 novembre à l'occasion de l'assemblée générale annuelle 2010 de l'OPSAC. Intitulée Développement du soutien aux arts : Partie II, la réunion s'est appuyée sur les idées présentées lors de l'AGA 2009, et elle a donné aux participants l'occasion de partager leurs connaissances et leurs expériences.

Jonathan Katz, directeur général de la National Assembly of State Arts Agencies, a prononcé le discours principal de l'assemblée. Il a abordé la question de la viabilité de la valeur publique des organismes artistiques en période de ralentissement économique, en mentionnant que :

  • certains organismes ont soumis leurs demandes de financement conjointement avec celles d'autres organismes similaires afin de miser sur de plus grandes économies d'échelle;
  • certains organismes d'État ont eu recours à des méthodes novatrices de financement, par exemple, de nouvelles taxes, des loteries et des partenariats avec le secteur privé;
  • les médias sociaux comme Facebook et Twitter peuvent se révéler des outils efficaces pour les organismes en difficulté cherchant à obtenir l'appui du public à court terme, mais ils ne peuvent remplacer efficacement les médias traditionnels.

Robert Hunter, directeur, Politique des arts, Appui stratégique aux arts, a présenté une mise à jour de la Direction générale de la politique des arts de Patrimoine canadien. D'après M. Hunter, bien que le gouvernement fédéral se soit engagé à se montrer plus responsable sur le plan financier, il ne prévoit pas pour l'instant réduire les sommes allouées à la programmation, ni les subventions ou autres contributions. Il a indiqué que le ministère s'efforce de trouver des solutions de financement plus rentables.

La participation artistique, les répercussions de la récession sur les organismes publics de soutien aux arts et les méthodes visant à renforcer les conseils d'administration ont également figuré au programme de l'assemblée.

Un rapport complet de l'AGA 2010 sera mis à la disposition des participants dans les semaines à venir, notamment sur le site Sharepoint de l'OPSAC. L'AGA 2011 de l'OPSAC est prévue du 16 au 18 novembre à Whitehorse, au Yukon.

Haut de la page

Membres du Comité directeur de l’OPSAC 2011

Président : Jeffrey Anderson, directeur général, Alberta Foundation for the Arts

Présidente des présidents : Martha Durdin, présidente, Conseil des arts de l’Ontario

Directeur de l'AGA 2011 : Laurel Parry, gestionnaire, Service des arts, Direction générale des services culturels, ministère du Tourisme et de la Culture du Yukon

Ancien président : Yvan Gauthier, président-directeur général, Conseil des arts et des lettres du Québec

Représentant du Conseil des Arts du Canada : John Goldsmith, directeur, Relations avec les partenaires, Conseil des Arts du Canada

Membres:

  • Boris Atamanenko, gestionnaire, Programmes communautaires – Division de la culture et du patrimoine, gouvernement des Territoires du Nord-Ouest
  • Douglas Riske, directeur général, Conseil des arts du Manitoba
  • Darrin White, directeur général, Conseil des arts de l’Î.-P.-É.

Haut de la page

Nouveautés du côté des membres de l'OPSAC

Le Conseil des arts de la C.-B. reçoit un financement supplémentaire

La province de la Colombie-Britannique a annoncé en décembre 2010 que le Conseil des arts de la C.-B. (BCAC) recevrait un financement supplémentaire de 750 000 $ provenant du Fonds Sport and Arts Legacy 2010.

Le BCAC attribuera les fonds de façon à aider les festivals d'arts communautaires et professionnels de l'ensemble de la province à élaborer des programmes faisant appel à un plus grand nombre d'artistes basés en C.-B. Par exemple, le BCAC modifiera son Community Arts Festival Program de façon à présenter plus de travaux d'artistes de la province, et lancera un nouveau programme permettant aux festivals d'arts professionnels d'étendre leur programmation et de commander de nouveaux projets.

Ce dernier financement fait suite à la décision du gouvernement de la C.-B. en septembre dernier d'attribuer au Conseil sept millions de dollars supplémentaires. Cette mesure porte à 16,8 millions de dollars le budget des subventions du Conseil pour l'année 2010-2011. En 2009-2010, le budget total se montait à 19,5 millions de dollars.

Nouveau plan culturel et artistique de la Nouvelle-Écosse

Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse a annoncé un plan qui fera emprunter aux arts et à la culture une nouvelle orientation. Le plan prévoit la création d’Arts Nova Scotia, un organisme indépendant qui décidera du financement des arts dans la province.

Le plan introduit aussi la législation sur le statut de l’artiste qui reconnaît officiellement les contributions économiques des artistes; élabore une stratégie de communication pour les arts et la culture; et crée le Creative Nova Scotia Leadership Council qui donnera au gouvernement des conseils en matière de politique culturelle et artistique, et pilotera l’élaboration d’une stratégie culturelle provinciale.

Le SAB rend public son plan stratégique

À la suite d’une série de consultations avec la communauté artistique de la province, en 2009 et en 2010, le Saskatchewan Arts Board (SAB) a annoncé la publication de son nouveau plan stratégique, Plan stratégique (1.0) en cinq points, en février. Les objectifs du plan consistent à construire un environnement dynamique et culturellement diversifié, ainsi qu’à aider les organismes artistiques à remplir leur mandat et à être viables. 

Le CAO crée un bureau autonome des arts médiatiques

Depuis le mois de janvier, le Conseil des arts de l'Ontario (CAO) a séparé ses bureaux des arts visuels et des arts médiatiques. Le CAO a décidé ce changement, étant donné que la communauté indépendante des arts médiatiques de la province s'est considérablement développée au cours de la dernière décennie. Le nouveau bureau du Conseil harmonisera les programmes des organismes des arts médiatiques avec les récents changements apportés aux programmes du service des arts médiatiques du Conseil des Arts du Canada.

Des partenaires relancent Vivacité Montréal

Le gouvernement du Québec et le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ), ainsi que le Conseil des Arts du Canada et d'autres partenaires, ont annoncé en janvier 2011 le renouvellement de Vivacité Montréal, un programme soutenant les artistes professionnels issus de communautés immigrantes et minoritaires. Le programme se verra attribuer 490 000 $ à distribuer sous forme de subventions au cours des trois prochaines années.

S'adressant aux candidats de tous âges, Vivacité Montréal reconnaît la contribution des artistes issus de l'immigration et des minorités visibles à la vie artistique et culturelle de Montréal. Le programme a permis de donner un coup de pouce à la carrière de 85 artistes au cours de ses trois premières années d'existence.

Le CALQ nomme la directrice par intérim de la Planification et des Programmes

Marie Daveluy a récemment été nommée au poste de directrice par intérim de la Planification et des Programmes. Mme Daveluy était chargée des programmes de musique et de danse au sein de la Direction de la musique, de la danse et de l'action territoriale depuis 2002. Avant son arrivée au CALQ, elle a œuvré à titre de directrice générale, de directrice artistique et des communications, de chargée de projets, d'agente de développement et de recherchiste pour divers employeurs tels que RIDEAU et Opération Enfant Soleil.

Changements de personnel à la Division des disciplines artistiques du Conseil des Arts du Canada

Anne Valois, ancienne directrice du Service de la danse du Conseil, a pris le poste de directrice, Division des disciplines artistiques, en novembre 2010.

Haut de la page

Nouvelles du monde entier

Les inquiétudes au sujet du projet de loi sur les droits d'auteur continuent

Le projet de loi C-32, Loi sur la modernisation du droit d’auteur, a déclenché la controverse depuis qu'il a été introduit au début juin. Au mois de novembre, le projet de loi est passé en deuxième lecture à la Chambre des communes. Il a été transmis au comité législatif, qui va en débattre. Aucun autre point ne peut être ajouté au document pendant qu'il fait l'objet de discussions au comité, bien que la formulation puisse être modifiée.  En février, une coalition de près de 100 groupes artistiques concernés a publié Le projet de loi C-32 affaiblit la compétitivité du Canada à l'échelle mondiale, une déclaration commune de leurs inquiétudes.

Le gouvernement fédéral dévoile une stratégie sur l'économie numérique

Le ministre de l'Industrie, Tony Clement, a annoncé en novembre 2010 que la stratégie sur l'économie numérique du Canada serait lancée au printemps 2011. M. Clement a indiqué que la stratégie comporte cinq domaines sur lesquels le gouvernement concentrera ses efforts afin d'instaurer un climat propice au développement des technologies de l'information et des communications et de l'innovation numérique. Ils comprennent : établir une main-d'œuvre spécialisée dans le domaine du numérique, mettre en place une infrastructure numérique de calibre mondial, encourager les entreprises à adopter les technologies numériques, encourager les entreprises canadiennes à fournir des technologies numériques à l'échelle mondiale, diffuser le contenu canadien sur toutes les plateformes numériques.

Nouveau président-directeur général nommé à la Fondation McConnell

Stephen Huddart a été désigné au poste de président-directeur général de la Fondation McConnell. Stephen, qui est actuellement vice-président et directeur de l'exploitation, a rejoint la Fondation en 2003.

Sa nomination prendra effet à l'été 2011 lorsque le président actuel, Tim Brodhead, partira à la retraite.

Creative New Zealand investit davantage dans les arts en 2009-2010

Creative New Zealand semble avoir été moins touché par le ralentissement économique mondial que la plupart des organismes internationaux de financement des projets artistiques. En janvier, le groupe a annoncé un investissement de 33,7 millions de dollars dans les arts en 2009-2010, soit 800 000 $ de plus qu'en 2008-2009.

L'organisme a également établi des partenariats durables et importants avec les gouvernements locaux, et a terminé de vastes projets de recherche portant sur l'état du patrimoine artistique du Pacifique et des Maoris.

Des journalistes de la BBC examinent les modèles internationaux de financement des projets artistiques

La BBC a récemment préparé une série de rapports sur les différents modèles de financement artistique dans le monde.
En Inde, par exemple, le gouvernement du pays prend le financement artistique très au sérieux en raison du manque de financement privé pour les artistes. Par conséquent, le gouvernement a assuré un financement de plus de 217 millions de dollars en 2009-2010.

La situation de l'Italie est très différente. Dans son budget 2008, le gouvernement a annoncé qu'il allait réduire le budget du ministère du Patrimoine de 1,3 milliard de dollars au cours des trois prochaines années. D'autres réductions sont prévues cette année.

Aux États-Unis, le National Endowment for the Arts a alloué un financement fédéral de 155 millions de dollars en 2008-2009. Toutefois, les financements provenant des États variaient grandement. La Floride, par exemple, dépense environ 0,14 $ par personne et par an pour les arts; le Minnesota dépense quant à lui 5,80 $ par personne chaque année. Les organismes comptent souvent sur les donateurs du secteur privé pour faire face aux manques à gagner.

Enfin, le gouvernement français fait valoir l'importance des arts dans le pays. Dans son budget de mars 2010, le gouvernement du président Sarkozy a annoncé une hausse de 2,7 % des dépenses dans le domaine des arts.

Haut de la page

La recherche en bref

Une enquête du CAO indique que l'art est important pour les Ontariens

Le Conseil des arts de l'Ontario a récemment publié les conclusions d'une enquête qui portait sur l'importance de l'art pour les Ontariens. Les arts et la qualité de vie : attitudes des Ontariens indique que :

  • 95 % des Ontariens sont d’avis que les arts enrichissent la qualité de notre vie;
  • 89 % des Ontariens croient que, si une collectivité perdait ses activités artistiques, les gens qui y vivent perdraient quelque chose de valeur;
  • 95 % des Ontariens estiment que la réussite des artistes canadiens suscite un sentiment de fierté à l'égard des réalisations canadiennes;
  • 81 % des Ontariens affirment que le gouvernement devrait dépenser des fonds publics pour soutenir les arts.

Cette enquête est la première du genre en Ontario depuis 1994.

L'impact des technologies numériques sur le secteur culturel

Le Conseil des ressources humaines du secteur culturel a récemment lancé une étude sur l'impact des technologies numériques sur le secteur culturel. Cette étude, menée par le Groupe Nordicity, vise à mesurer l’impact de la technologie sur la main d’œuvre des huit sous-secteurs du secteur culturel, à savoir les arts visuels et les métiers d’art, les arts de la scène, le cinéma et la télévision, la radiodiffusion, la création littéraire et l’édition, la musique et l’enregistrement sonore, le patrimoine (archives, bibliothèques, musées et patrimoine bâti) et les médias numériques. 

L’étude portera également sur les impacts de la technologie numérique sur les divers éléments de la chaîne de création : la création, la production, la fabrication, la distribution et la diffusion, et la préservation dans les organisations et les entreprises sans but lucratif et à but lucratif.

Nordicity organisera des séances de consultation à ce sujet jusqu'au mois de juin. On a demandé à Claude Schryer, coordonnateur par intérim, du Bureau de partenariat et réseaux du Conseil des Arts du Canada, de jouer un rôle d'observateur au sein du comité consultatif dans le cadre de cette étude.

Étude qualitative sur la diffusion des arts de la scène de la CAPACOA

Les réseaux canadiens de diffusion des arts de la scène vont mener une enquête de grande envergure afin d'évaluer les bienfaits de la diffusion des arts de la scène pour les Canadiens. L'étude vise également à favoriser une meilleure compréhension du rôle des diffuseurs au sein de la chaîne de création. Les organisateurs espèrent susciter un dialogue qui permettra de renforcer les liens unissant les différentes parties prenantes.

SurLesArts, janvier 2011

Le dernier numéro de SurLesArts.com de Hill Strategies est axé sur l'éducation et la participation artistiques chez les enfants et les jeunes. Ilcomprend un rapport sur l'éducation musicale dans les écoles canadiennes, une étude sur l'éducation artistique dans les écoles du Manitoba, une évaluation de la performance des jeunes du Canada en lecture, ainsi qu'un rapport sur les discussions relatives à l'engagement des jeunes dans les organismes artistiques, culturels et patrimoniaux.

Digital audiences: engagement with arts and culture online (Engagement du public envers l'art et la culture en ligne – en anglais seulement)

Grâce à son Digital Opportunities Program, le Conseil des arts d'Angleterre a organisé une étude de trois ans sur l'influence des technologies numériques sur la création, la distribution et l'exploitation de l'art. Digital audiences: engagement with arts and culture onlineest la publication la plus récente d'une série de rapports issus de cet exercice. Publiée en novembre 2010, cette étude détaillée décrit la façon dont le public aborde les arts et la culture en ligne, et analyse l'utilisation qu'il fait des médias en ligne pour participer aux arts.

A ‘blitzkrieg’ on the arts? (Une guerre éclair contre l'art? – en anglais seulement)

Naomi Russell + Partners, une société d'experts-conseils œuvrant dans le secteur culturel du Royaume-Uni a récemment publiéune étude sur l'impact des réductions des subventions artistiques sur les organismes culturels. Dans A ‘blitzkrieg’ on the arts?, les auteurs examinent les conséquences des réductions du financement des projets artistiques des organismes basés au Royaume-Uni, et tentent de répondre à certaines questions, par exemple :

  • Quelles conséquences ces réductions ont-elles sur les activités quotidiennes?
  • Ces réductions représentent-elles la menace la plus grave à laquelle les organismes artistiques ont fait face depuis 70 ans, comme le laissent entendre certains critiques?
  • Les réductions menacent-elles l'existence de certains organismes, ou entraînent-elles seulement des aménagements organisationnels qui auraient dû être effectués depuis longtemps?
  • Les réductions répriment-elles l'art ou offrent-elles de nouvelles occasions de créativité?

Un grand nombre des réponses figurant dans le rapport confirme que le secteur prend des mesures pragmatiques et novatrices pour affronter cette situation éprouvante.

Creative Placemaking (Une place d'honneur pour la création)

Un nouveau rapport sur le site Web du National Endowment for the Arts s'intéresse aux façons dont les communautés se servent de l'art et d'autres moyens de création pour partager leurs qualités physiques, sociales et économiques. Le rapport, qui s'adresse aux maires, aux organismes artistiques et au secteur philanthropique, décrit des stratégies visant à se servir des avantages de l'art pour relancer les centres urbains. Les exemples cités dans le rapport incluent notamment la construction d'espaces de vie et de travail pour les artistes dans des entrepôts abandonnés, l'élaboration de programmes d'emploi pour les jeunes s'appuyant sur des relations de mentorat avec des artistes, et l'organisation d'événements d'arts vivants dans les espaces urbains.

Haut de la page

Pratiques exemplaires en matière de gouvernance – Profil du conseil d’administration

Note aux lecteurs : Cet article est le cinquième d'une série qui traite des pratiques exemplaires en matière de gouvernance pour les conseils des arts. Nous remercions le Conseil des Arts du Canada d'en avoir fourni le contenu. D'autres articles concernant la gouvernance seront présentés dans les prochains numéros du Bulletin de l'OPSAC.

Un profil du conseil d'administration offre un aperçu de sa composition. Il peut être utilisé pour planifier la relève et pour permettre au conseil de déterminer les qualités et les compétences dont il a besoin pour garantir une composition appropriée de représentants. Bien que l'élaboration d'un profil du conseil d'administration soit unique à chaque organisme artistique, le processus doit respecter au moins trois étapes importantes :

  1. Établir un profil des compétences et des qualités requises et souhaitées.
  2. Dresser un inventaire des compétences et des qualités du conseil d'administration actuel.
  3. Procéder à une analyse des lacunes.

Pour obtenir un exemplaire complet du profil du conseil d'administration du Conseil des Arts du Canada, envoyez un courriel à Melanie Yugo du secrétariat de l'OPSAC.

Calendrier des événements 2011–2012 de l’OPSAC

Réunion conjointe de l'OPSAC et de Patrimoine canadien le 9 mars 2011 à Ottawa, en Ontario

Réunion de développement stratégique de l'OPSAC sur le virage numérique le 10 mars 2011 à Gatineau, au Québec

Réunion de développement stratégique de l'OPSAC sur l'équité en juin 2011 à Edmonton, en Alberta – dates à déterminer

Réunion de perfectionnement professionnel de l'OPSAC sur les arts médiatiques en septembre 2011 – dates et lieu à déterminer

Assemblée générale annuelle de l'OPSAC du 16 au 18 novembre 2011 à Whitehorse, au Yukon – thème à déterminer

Réunion de perfectionnement professionnel de l'OPSAC sur la création littéraire et l'édition à l'hiver 2012 – dates et lieu à déterminer.

Haut de la page

Avis importants

Date de révision : 2011-03-10